Sylvia Giepmans, mezzo-soprano


Née aux Pays-Bas, Sylvia Giepmans étudie le chant avec Sophia van Sante au Conservatoire de la Haye ainsi que pour l’obtention de l’examen d’Etat et ensuite au Studio d’Opéra du Conservatoire Sweelinck d’Amsterdam dans la classe de Margreet Honig. Etablie en Suisse depuis 1994, elle poursuit ses études auprès de Nicolaï Gedda. En 1997, elle est admise au CNIPAL de Marseille (promotion 1997-1999) où elle travaille avec Robert Tear et Yvonne Minton. Plus récemment, elle a travaillé les rôles de son répertoire avec Grace Bumbry à Salzbourg et à Berlin.

Ses activités professionnelles comptent de nombreux oratorios et récitals, ainsi que des productions lyriques où elle se produit entre autres dans Albert Herring, Così fan tutte, Don Giovanni, die Zauberflöte, Idomeneo, Rigoletto, Alcina, Ariodante, Giulio Cesare, Ernani, Gianni Schicchi, Il Tabarro, Mefistofele, Aïda, l’Enfant et les sortilèges, Dido and Aeneas, Cavalleria Rusticana…, ou encore des créations telles que les Moutons Bleus (Hélène Zambelli), Opus X (Sylvain Muster), le Choc Oratorio (Max Jendly)… Elle a ainsi eu l’occasion de chanter dans différents théâtres et festivals, entre autre à Amsterdam, Lausanne, Montpellier, Avignon, Marseille, Aix en Provence, aux Chorégies d’Orange, à Besançon, Vevey, Fribourg, Neuchâtel, Genève, Lyon ou encore à la Roque d’Anthéron.

Elle s’est également consacrée à des cycles de mélodies et Lieder, tels que les Nuits d’été de Hector Berlioz, le Poème de l’Amour et de la Mer d’Ernest Chausson, les Rückert Lieder de Gustav Mahler, les Wesendonck Lieder de Richard Wagner, Pierrot Lunaire d’Arnold Schönberg, ainsi que des Lieder et Mélodies du répertoire allemand, français, anglais, italien et espagnol.

Dans le domaine de la musique sacrée, elle chante les œuvres principales de Purcello, Bach, Händel, Schubert, Mozart, Rossini, Von Suppé, Gossec, Duruflé, Gouvy, Verdi, etc.

Depuis 2007, elle collabore très régulièrement avec Patrick Lapp et Jean-Charles Simon, présentateurs de la très populaire émission que fut « Aqua Concert » sur la Première, chaîne de la Radio Télévision Suisse, dans leur production « Digest Opéra Aïda » où elle chante Amneris, donnée entre autre en pré-programme au Festival d’Avenches et Verbier en été 2007. Depuis lors, cette production a tourné avec grand succès en Suisse romande et a été donnée également en croisière sur le Nil en Egypte en octobre 2012.

Toujours avec Lapp et Simon, elle s’est produite dans le cadre du Festival « Label Suisse », à la Salle Métropole de Lausanne en septembre 2010, en direct sur les ondes de la RTS ainsi que dans « Ascenseur pour l’Opéra », au Théâtre du Jorat à Mézières en septembre 2011, accompagnés dans les deux occasions par le Sinfonietta de Lausanne sous la direction de Jean-Marc Grob.

Elle a travaillé avec des pianistes comme Bertrand Halary, Jocelyne Dienst-Bladin, Réginald le Reun, Frédéric Gindraux, Marie-Cécile Bertheau, Marc Pantillon, Enrico Reggioli, Riccardo Marsano ou encore Kevin McCutcheon… Elle a chanté sous la direction de chefs tels que Roland Kieft, Laurent Gendre, Massimiliano Valdez, François-Xavier Bilger, Claude Schnitzler, Marco Guidarini, Theo Loosli, Jérôme Pillement, Hélène Zambelli, Jan Schultsz, Nicolas Farine, Jean-Philippe Dubor, Olivier Pianaro… et des metteurs en scène tels que Wolfgang Kersten, Charles Hamilton, Lorenzo Mariani, Gisèle Salin, Jean-Claude Auvray, Bernard Broca, Alain Garichot, Robert Bouvier, Gérard Demierre, François Racine.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.