Humberto Ayerbe, ténor


Son répertoire très éclectique l’amène à chanter la musique de Monteverdi jusqu’à Nino Rota, dans des maisons d’opéra comme Lausanne, Genève, Bordeaux, Toulouse, Vichy, Tokyo, Stadthalle de Bayreuth, Luxembourg, Champs Elysées à Paris, Opéra de Reims et Théâtre Colon de Bogota, Teatro Mayor Julio Mario Santo Domingo. Il se produit sous la direction de chefs comme Christian Zaccharias, Pablo Heras Casado, Emmanuel Joël, Jean Marie Zeittuni, Franco Trinca , Hillary Griffiths, Rodolfo Fischer et des metteurs en scène comme : Jérôme Deschamps, Omar Porras, Nicolas Joël, Jérôme Savary, Marianne Cléments, Stephan Grögler, Alejandro Chacon.

Dans ses productions les plus récentes, on peu remarquer : Requiem de Mozart à Genève, Rolle et L’Abbey de Beaumont, ténor dan la Missa Gallica de Bernard Lallement à Genève et à Lyon , Bardolfo dans Falstaff au Teatro Mayor Julio Mario Santo Domingo à Bogota , Ténor, dans la Nelson Messe de Haydn, Jaquino, dans Fidelio de Beethoven, au Colon de Bogota, 2016, AMOK, opéra contemporain sur un livret expressionniste de Orianne Moretti et musique de François Cattin, à l’Opéra de Reims, Théâtre de la Chaux–des-Fonds, 2016, Petermann, dans M. Chou fleuri de J. Offenbach, avec l’Opéra de chambre de Genève, sous la direction de Franco Trinca et P. E. Rousseau, Les noces de Stravinsky à Vevey, Genève et Neuchâtel, Bâle, Gherardo dans Gianni Schicchi de Puccini à Genève, Le renard de Stravinsky au festival « Les Jardins Musicaux de Cernier », en 2015.

En Projet : Valzacchi, dans Der Rosenkavalier de R. Strauss au Teatro Mayor Julio Mario Santo Domingo et Ismael dans Nabucco de Verdi à la Cathédrale de Lausanne.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.