Sur un air d’opéra, avec Michel Tirabosco

Mai2019-Tirabisco-affiche

Œuvres de Mozart, Bellini, Rossini, Bizet, Verdi,… et traditionnelles

Concerts avec Michel Tirabosco, flûte de pan

  • Vendredi 17 mai 2019, 20h30 à la Salle de spectacles d’Epalinges
  • Samedi 18 mai, 20h00 au Temple de St-Gervais, Genève

W. A. Mozart (1756 – 1791)
Don Giovanni, Ouverture
Le Nozze di Figaro, « Voi che sapete »
Die Zauberflöte, « Der Hölle Rache kocht in meinem Herzen »

V. Bellini (1801 – 1835)
Norma, « Casta Diva »

G. Bizet (1838 – 1875)
Carmen, Habanera et Séguedille

G. Verdi (1813 – 1901)
La Traviata, « Addio del passato »

G. Rossini (1792 – 1868)
Il Barbiere di Siviglia, Ouverture

V. Monti (1868 – 1922)
Csárdás

A. Piazzolla (1921 – 1992)
Prepárense
Libertango

Traditionnel
Cintecul

Soliste

Michel Tirabosco, flûte de pan

Accompagné par

Orchestre Amabilis, Lausanne

Direction

Ferran Gili-Millera

Plus d’informations sur les œuvres

Disponibles prochainement !

Epalinges : entrée libre

Genève : billetterie sur place

  • Adultes et AVS : CHF 25.-
  • Etudiants et AI : CHF 20.-
  • Moins de 16 ans : Gratuit

En attendant les concerts de mai…

Tirabosco-flute

A six semaines de nos concerts avec notre soliste, l’attente peut paraître encore longue. Fort heureusement, non seulement Michel Tirabosco se produira plusieurs fois en concert et dans son spectacle one man show, mais il dispose également d’une discographie très variée.

Visitez son site officiel et/ou découvrez la playlist Spotify ci-dessus rassemblant ses titres les plus écoutés. Mention spéciale à ses transcriptions de la Suite pour orchestre n°2 (avec la fameuse Badinerie…) et du Double concerto de J.S. Bach !

Michel Tirabosco, flûte de pan

Michel Tirabosco, flûte de pan

Michel Tirabosco, né à Rome d’un père italien et d’une mère suisse, arrive à Genève à l’âge de deux ans. Il a 7 ans lorsqu’il reçoit une flûte de pan, seul instrument adapté à sa morphologie. C’est une révélation !

Des mélodies tziganes aux danses slaves, de Bach à Vivaldi, on lui découvre très tôt une oreille musicale exceptionnelle. Il entreprend des études musicales qui lui vaudront un Certificat de flûte traversière à la flûte de pan avec félicitations du jury et un Diplôme d’écriture musicale au Conservatoire Supérieur de Genève, avec le prix du Conseil d’État. A l’âge de seize ans, il est invité à jouer un concerto avec orchestre symphonique. On le considère comme le jeune prodige de la flûte de pan. Les années suivantes, il enregistre son premier disque et part pour des tournées en Équateur et en Argentine avec le pianiste Miguel Angel Estrella.

C’est le début d’une belle carrière internationale qui lui permet aujourd’hui de jouer partout dans le monde. Il est invité par de nombreux chefs et orchestres, notamment en Turquie (Orchestre des Communautés Européennes), au Liban (solistes d’Amsterdam), en Russie (Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg, Orchestre Mariinsky sous la direction de Valery Gergiev, Orchestre de l’Ermitage, Orchestre de Volgograd), en Belgique (les Musiciens d’Europe) en Suisse (Orchestre de Chambre de Neuchâtel, Orchestres de Fribourg et St Gall, Festival Bellerive, I Barocchisti).

Soucieux d’étoffer le répertoire de sa flûte de pan, Michel Tirabosco a commandé plusieurs concertos. Son désir est que la flûte de pan trouve aussi sa place dans les milieux académiques. On lui connaît de nombreux enregistrements en duo, trio, quatuor ou grand orchestre.

En 2016, il crée un spectacle d’humour musical, Tête de flûte et gueule de piano, en collaboration avec un pianiste. En février 2019, il est seul sur scène avec un one man show écrit pour lui, Tu seras flûtiste mon fils !

Sa musique n’a pas de frontière et doit servir à élever l’esprit et l’âme vers plus de beauté et de spiritualité. Pour lui, jouer est un véritable art de vivre, la musique une vraie quête de soi-même. Il est fasciné par le son et toujours en recherche du meilleur équilibre entre technique, musicalité et harmonie du corps.