Chœur Résonances, Genève

Résonances

Le chœur Résonances a été créé par Jacqueline Bruyere en 1991 au sein du Conservatoire Populaire de Musique Danse Théâtre de Genève.

Il est composé de trente-cinq choristes amateurs enthousiastes.

Il est un outil de développement et de formation : c’est par leur pratique constante que les choristes progressent dans la connaissance et l’interprétation musicale, ainsi que dans leur développement vocal. Tous peuvent vivre la musique dans ce qu’elle a de plus universel.

Au fil des ans, le chœur découvre un répertoire riche et varié, allant des œuvres a capella de Palestrina, Lassus, Victoria, Saint-Saëns, Poulenc, Stravinsky, à un répertoire avec diverses formations instrumentales et orchestrales, notamment la Messe de sainte Cécile de Haydn, la Messe en do mineur et le Requiem de Mozart, la Messe en mi bémol majeur de Schubert, le Stabat Mater de Dvorak, le Requiem de Verdi, le Requiem de Fauré, la Messe en do dièse mineur de Vierne, le Requiem de Duruflé, la Petite Messe Solennelle de Rossini, le Magnificat et le Gloria de Rutter, les Ceremony of Carols de Britten. Il a remporté récemment un grand succès en interprétant Ein Deutsches Requiem de Brahms, dans la version avec deux pianos et timbales, lors de concerts donnés à Genève à l’occasion du 25eme anniversaire du chœur.

Le chœur Résonances entreprend régulièrement des voyages qui l’ont amené à se produire en Chine, dans la cathédrale de Beijing, en France : basilique de Vézelay, cathédrales de Chartres et de Strasbourg ; à Pragues, où il a chanté le Stabat Mater de Dvorak avec l’orchestre de Radio Pragues. Il a participé au Festival International de Musique Universitaire de Belfort, ainsi qu’au Festival Choral International de Rhodes en Grèce. A Pâques 2010 le chœur Résonances a donné plusieurs concerts en Syrie, à Alep et à Damas. A Pâques 2014 il a chanté la Spatzenmesse de Mozart pour la messe de Pâques de la communauté chrétienne de la paroisse de Cizhong, dans la région autonome du Tibet.

En raison de la récente retraite de professeur au CPMDT de sa directrice, le chœur a pris son autonomie et vient de constituer l’association « Chœur Résonances de Genève ».

Après avoir étudié le piano au Conservatoire Royal de musique de Mons en Belgique, puis l’orgue et le clavecin à Genève, Jacqueline Bruyère fait une formation de direction chorale et fonde en 1991 le chœur « Résonances » au sein du Conservatoire Populaire de Musique Danse Théâtre de Genève, institution dans laquelle elle a enseigné depuis 1977.
Spécialisée dans l’enseignement aux adultes elle y crée des classes de formation pour choristes et de lecture pour chanteurs parallèlement à sa carrière de professeur de formation musicale.
A la tête du chœur « Résonances » depuis 25 ans Jacqueline Bruyère a dirigé de très nombreux concerts, traversant les plus grandes œuvres du répertoire choral sacré.
Jacqueline Bruyère a pris sa retraite de professeur du CPMDT en juin 2016 et poursuit sa carrière de cheffe de chœur  en continuant d’assurer la direction  artistique du « Chœur Résonances de Genève » tout récemment constitué en association .

Site officiel


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *