Philippe Jacquiard, ténor


Né le 12 juin 1990 à Fribourg (Suisse).

À lʼâge de quinze ans, il commence le chant au conservatoire de Fribourg, intègre le Chœur Suisse des Jeunes, puis le chœur du collège St-Michel à Fribourg sous la direction de Philippe Savoy.

En 2009, il entre au chœur des XVI dirigé par André Ducret, est engagé à lʼOpéra de Fribourg en tant que choriste pour Barbe-Bleue d’Offenbach. Parallèlement, il intègre la classe préprofessionnelle de chant chez Nicolas Pernet et Marie-Françoise Schuwey, avant d’entrer à la Haute École des Arts de Zürich dans la classe de Scot Weir.

Durant sa formation, Philippe Jacquiard fait ses débuts de soliste sur la scène de Nuithonie (Fribourg) pour le rôle du nain Edi dans Blanche-Neige de Marius Felix Lange, avec la compagnie Opéra Louise (direction Jérôme Kuhn – 2015) ; puis sur celle du Théâtre du Passage à Neuchâtel dans les rôles suivants : Remendado, dans Carmen de Bizet et le Messagero, dans Aïda de Verdi (2017), aux côtés de Ruben Amoretti. Il joue, également en 2017, les personnages de Mercure et de John Styx dans l’Orphée aux Enfers d’Offenbach avec l’Opéra d’Agaune à St-Maurice.

Il est sollicité par différents chefs de chœur comme renfort ou soliste dans des œuvres telles que le Requiem de Mozart et celui de Gounod, ainsi que dans certaines messes à la cathédrale de Fribourg.

Il fait aussi partie des petits ensembles vocaux que sont le Quintette des barbus de derrière les fagots et Tradiophon.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.