Nabucco de G. Verdi – Théâtre du Jorat, Mézières

Nabucco de Verdi, à l’invitation du Théâtre du Jorat à Mézières

  • Jeudi 25 juin 2020 à 20h00
  • Samedi 27 juin 2020 à 20h00
  • Dimanche 28 juin 2020 à 17h00

G. Verdi (1813-1901), Nabucco, Opéra en quatre actes sur un livret de Temistocle Solera

Amabilis et l’Ensemble vocal Horizons, qui s’étaient associés pour produire Nabucco à la Cathédrale de Lausanne en novembre 2018, ont le plaisir de reprendre la mise en scène de Gérard Demierre pour trois représentations au Théâtre du Jorat à Mézières au mois de juin 2020 !

Distribution

A confirmer

Chœur

Ensemble vocal Horizons, Yverdon-les-Bains
Chef de chœur: Michel Cavin

Orchestre

Orchestre Amabilis, Lausanne

Direction

Ferran Gili-Millera

Mise scène

Gérard Demierre

Réservations

La billetterie est gérée par le Théâtre du Jorat, hôte et co-organisateur. Plus d’informations à venir sur le site officiel à l’annonce de la saison 2020.

Plus d’informations sur l’œuvre:

Argument

L’action se déroule quelque part, aujourd’hui. Nabucco, un dictateur, persécute son peuple. Zaccaria, leader de ce peuple, retient en otage Fenena, fille de Nabucco, et menace de la tuer s’il ne renonce pas à ses menaces. Par ailleurs, Fenena aime Ismaël, neveu du roi du peuple opprimé. Seule la foudre divine semble stopper Nabucco qui, en osant se proclamer l’égal de Dieu, tombe terrassé: Abigail, persuadée jusque là d’être la fille légitime de Nabucco, profite immédiatement de la situation pour lui ravir sa couronne, s’emparer du pouvoir et l’emprisonner. Eprise elle aussi d’Ismaël, Abigail condamne Fenena au supplice. Depuis sa cellule, Nabucco prie Dieu; il sera finalement libéré par ses hommes et interviendra juste à temps pour empêcher l’irréparable, sauvant sa fille Fenena et libérant le peuple des opprimés. Abigail périt après s’être empoisonnée, non sans avoir imploré le pardon pour ses crimes et béni l’union d’Ismaël et Fenena.

Nabucco de G. Verdi – Cathédrale de Lausanne

NABUCCO-affiche-web

C’est l’exil d’un peuple opprimé sous le règne d’un roi, Nabucco…

… qui a deux filles, Fenena et Abigaille!

Il est très attaché à la première, mais moins à la deuxième, qui n’est qu’une fille illégitime…

… de plus, les deux sœurs sont amoureuses d’un même homme, un ennemi, Ismaël!

Nabucco n’est pas une histoire d’amour, mais une histoire de pouvoir, celle d’un roi, le roi Nabucco qui deviendra mégalo…

… et celui d’Abigail, sa fille qui prendra le trône!

Mais c’est le pouvoir divin qui ramènera Nabucco à la raison…

… et l’amour de Nabucco pour sa fille Fenena sera le mot de la fin!

G. Demierre & J.-Ph. Guilois

Nabucco de Verdi à la Cathédrale de Lausanne

  • Samedi 17 novembre 2018 – COMPLET
  • Dimanche 18 novembre 2018 – COMPLET
  • Mardi 20 novembre 2018 – COMPLET
  • Mercredi 21 novembre 2018 – COMPLET
  • Vendredi 23 novembre 2018 – COMPLET
  • Samedi 24 novembre 2018 – SUPPLÉMENTAIRE À 17:00 !

G. Verdi (1813-1901), Nabucco, Opéra en quatre actes

Distribution
Nabucco, roi de Babylone Alexandro Meerapfel, baryton
Abigaille, esclave et fille présumée de Nabucco Joanna Parisi, soprano lirico-spinto
Zaccaria, Grand prêtre de Jerusalem Ruben Amoretti, basse
Fenena, fille de Nabucco Ahlima Mhamdi, mezzo-soprano
Ismaele, neveu du roi des Hébreux, amour de Fenena Humberto Ayerbe, ténor
Il Gran Sacerdote, Grand prêtre de Babylone Tiago Cordas, basse
Abdallo, vieil officier au service de Nabucco Philippe Jacquiard, ténor
Anna, sœur de Zaccaria Catherine Rouard, soprano

Choeur

Ensemble vocal Horizons, Yverdon-les-Bains
Chef de chœur: Michel Cavin

Accompagnés par

Orchestre Amabilis, Lausanne

Direction

Ferran Gili-Millera

Mise scène

Gérard Demierre & Jean Philippe Guilois

Scénographie

Sébastien Guenot

Lumières

Laurent Jaussi

Costumes

Caroline Zanetti

Maquillage

Geneviève Joliat

Régisseur plateau

Sylvain Kuntz

Réservations :

Des billets seront encore en vente sur place.

Plus d’informations sur l’œuvre:

Argument

L’action se déroule quelque part, aujourd’hui. Nabucco, un dictateur, persécute son peuple. Zaccaria, leader de ce peuple, retient en otage Fenena, fille de Nabucco, et menace de la tuer s’il ne renonce pas à ses menaces. Par ailleurs, Fenena aime Ismaël, neveu du roi du peuple opprimé. Seule la foudre divine semble stopper Nabucco qui, en osant se proclamer l’égal de Dieu, tombe terrassé: Abigail, persuadée jusque là d’être la fille légitime de Nabucco, profite immédiatement de la situation pour lui ravir sa couronne, s’emparer du pouvoir et l’emprisonner. Eprise elle aussi d’Ismaël, Abigail condamne Fenena au supplice. Depuis sa cellule, Nabucco prie Dieu; il sera finalement libéré par ses hommes et interviendra juste à temps pour empêcher l’irréparable, sauvant sa fille Fenena et libérant le peuple des opprimés. Abigail périt après s’être empoisonnée, non sans avoir imploré le pardon pour ses crimes et béni l’union d’Ismaël et Fenena.

Commentaire sur la mise en scène

Nabucco : Le propos des metteurs en scène

Très beau sujet sur « notre » Nabucco sous l’angle de la migration et du pouvoir (Cath-Info)

Nous finissons cette campagne d’animation culturelle (plus que de promotion) en ayant la chance de vous présenter ce qui est probablement le sujet le plus complet sur nos désormais six représentations de Nabucco. Le reportage de Cath-Info, portail catholique suisse qui collabore avec le département Religion de la RTS, examine de manière détaillée tous les aspects de notre production et de l’oeuvre en elle-même : technique, historique, choix de mise en scène, cohérence avec l’Eglise réformée que nous remercierons en interprétant quelques airs lors des cultes des dimanches 18 et 25 novembre. Nous vous laissons profiter des explications d’Yves et du Prof. Luca Zopelli de l’Université de Fribourg, en musique bien entendu.

Viva Verdi !

Article paru de G. Roth par le 16.11.18 sur cath.ch – Centre catholique des médias
Reportage de Grégory Roth, journaliste RP pour le Centre catholique 

Un Nabucco inédit à la Cathédrale de Lausanne: A l’attention de la presse

Un Nabucco inédit sera présenté à la Cathédrale de Lausanne en novembre prochain.

Le chef d’orchestre Ferran Gili-Millera et les metteurs en scène Gérard Demierre et Jean-Philippe Guillois présentent une vision originale de l’oeuvre de Verdi, dans un projet musical d’envergure réunissant près de 120 chanteurs et musiciens ainsi que des solistes de renommée internationale.
Continuer la lecture de « Un Nabucco inédit à la Cathédrale de Lausanne: A l’attention de la presse »

Tiago Cordas, baryton

Tiago Cordas s’initie au chant et au piano dès son enfance dans le cadre familial et religieux. Il entreprend ses études de chant en premier avec Mme Marie-Lise de Montmollin à La Chaux-de-Fonds puis au Conservatoire de Neuchâtel avec M. Charles Ossola. Il a obtenu son certificat de fin d’études de chant en 2003 avec mention très bien. Il poursuit ensuite son travail avec M. Rubén Amoretti dans l’Académie McA à Neuchâtel et a pu aussi se perfectionner avec M. Alain Fondary en France.

Continuer la lecture de « Tiago Cordas, baryton »

Philippe Jacquiard, ténor

Né le 12 juin 1990 à Fribourg (Suisse).

À lʼâge de quinze ans, il commence le chant au conservatoire de Fribourg, intègre le Chœur Suisse des Jeunes, puis le chœur du collège St-Michel à Fribourg sous la direction de Philippe Savoy.

En 2009, il entre au chœur des XVI dirigé par André Ducret, est engagé à lʼOpéra de Fribourg en tant que choriste pour Barbe-Bleue d’Offenbach. Parallèlement, il intègre la classe préprofessionnelle de chant chez Nicolas Pernet et Marie-Françoise Schuwey, avant d’entrer à la Haute École des Arts de Zürich dans la classe de Scot Weir.

Continuer la lecture de « Philippe Jacquiard, ténor »

Nabucco : Le propos des metteurs en scène

Gérard Demierre et Jean-Philippe Guilois, le metteurs en scène de cette production de l’opéra Nabucco s’expriment sur leurs choix narratifs et esthétiques, mettant en évidence la valeur mythique, universelle et donc actuelle de cet épisode biblique.

Que faire de Nabucco? L’écueil n’est pas mince. L’ouvrage est en effet trop associé aux grands péplums qui font le bonheur des théâtres antiques et des gros festivals. Nous avons décidé de s’extraire de la monumentalité, pour faire mieux vibrer les sentiments intimes ou patriotiques des protagonistes et du peuple.

Continuer la lecture de « Nabucco : Le propos des metteurs en scène »

Catherine Rouard, soprano

Après sa virtuosité de chant, Catherine Rouard entame sa carrière de soliste d’abord dans la région lausannoise et du nord vaudois, puis dans toute la Suisse. Par la suite, elle sera aussi invitée à l’étranger: Belgique, Espagne, Allemagne, Arménie, France…

A l’aise dans le répertoire de la musique sacrée, elle a pu interpréter les grandes œuvres du répertoire de Mozart (Grande messe en do m, Requiem,…), Haydn (la Création, Nelsonmesse,…), Haendel (le Messie), Bach (Passion selon St Jean, oratorio de Noël, Magnificat,…), Brahms (Requiem), Rossini (Petite messe solennelle), Poulenc (Gloria).

Continuer la lecture de « Catherine Rouard, soprano »