ECHO Magazine (01/11): article sur Diana Adamyan

Très bel article de Catherine Cattin dans l’ECHO Magazine, publication culturelle de Genève, à propos de notre amie Diana Adamyan, jeune violoniste arménienne dont nous vous parlions il y a quelques mois suite à sa première place au Concours Menuhin. L’idylle que vit Diana Adamyan avec la Suisse romande – lorsqu’elle n’étudie pas au Conservatoire de Munich ou qu’elle ne se produit pas en concert avec de grands noms – doit beaucoup à la détermination de Denise Bardel, pédagogue retraitée active de Ferney-Voltaire, ainsi qu’au flair et à l’organisation de notre cher président Yves Golay !

Continuer la lecture de « ECHO Magazine (01/11): article sur Diana Adamyan »

Jean-Philippe Guilois, metteur en scène

Jean-Philippe Guilois, metteur en scène

Jean-Philippe Guilois entre à l’École Nationale de l’Opéra de Paris en 1997 puis participe à différentes productions sur les scènes des Opéras Bastille et Garnier. Il quitte ensuite Paris pour l’École Rudra Béjart au sein de laquelle il étudie les danses classique et moderne ainsi que le chant. Avec la compagnie, il participe à plusieurs spectacles et tournées internationales. Il fait sa première expérience professionnelle aux côtés de Cisco Aznar et de la Compagnie Buissonnière dans Parce que je t’aime, présenté au Théâtre de Vidy. Tout en multipliant les contrats en tant que danseur, il est introduit au monde de l’opéra où il commence comme régisseur. Par la suite, il est assistant à la mise en scène pour La BohèmeNabuccoCarmenIl Barbiere di Siviglia et Madama Butterfly au Festival Avenches Opéra, AlcinaDon GiovanniL’Aiglon et My Fair Lady à Lausanne et Vichy, ainsi qu’Armide de Lully à Nancy. En 2017 et 2018, il crée les chorégraphies de My Fair Lady à l’Opéra de Marseille et du Bal Masqué à Nancy, au Luxembourg et à Maastricht. Il assure par ailleurs l’assistanat à la mise en scène de Cosi Fan Tutte. En 2019, il présentera une nouvelle production à la Grange de Dorigny en collaboration avec Cisco Aznar et concevra les chorégraphies de la Route Lyrique avec l’Opéra de Lausanne. Il se consacre actuellement à la création de mises en scène, chorégraphies, et pièces de théâtre.

Un Nabucco inédit à la Cathédrale de Lausanne: A l’attention de la presse

Un Nabucco inédit sera présenté à la Cathédrale de Lausanne en novembre prochain.

Le chef d’orchestre Ferran Gili-Millera et les metteurs en scène Gérard Demierre et Jean-Philippe Guillois présentent une vision originale de l’oeuvre de Verdi, dans un projet musical d’envergure réunissant près de 120 chanteurs et musiciens ainsi que des solistes de renommée internationale.
Continuer la lecture de « Un Nabucco inédit à la Cathédrale de Lausanne: A l’attention de la presse »

Humberto Ayerbe, ténor

Son répertoire très éclectique l’amène à chanter la musique de Monteverdi jusqu’à Nino Rota, dans des maisons d’opéra comme Lausanne, Genève, Bordeaux, Toulouse, Vichy, Tokyo, Stadthalle de Bayreuth, Luxembourg, Champs Elysées à Paris, Opéra de Reims et Théâtre Colon de Bogota, Teatro Mayor Julio Mario Santo Domingo. Il se produit sous la direction de chefs comme Christian Zaccharias, Pablo Heras Casado, Emmanuel Joël, Jean Marie Zeittuni, Franco Trinca , Hillary Griffiths, Rodolfo Fischer et des metteurs en scène comme : Jérôme Deschamps, Omar Porras, Nicolas Joël, Jérôme Savary, Marianne Cléments, Stephan Grögler, Alejandro Chacon.

Continuer la lecture de « Humberto Ayerbe, ténor »

Tiago Cordas, baryton

Tiago Cordas s’initie au chant et au piano dès son enfance dans le cadre familial et religieux. Il entreprend ses études de chant en premier avec Mme Marie-Lise de Montmollin à La Chaux-de-Fonds puis au Conservatoire de Neuchâtel avec M. Charles Ossola. Il a obtenu son certificat de fin d’études de chant en 2003 avec mention très bien. Il poursuit ensuite son travail avec M. Rubén Amoretti dans l’Académie McA à Neuchâtel et a pu aussi se perfectionner avec M. Alain Fondary en France.

Continuer la lecture de « Tiago Cordas, baryton »

Philippe Jacquiard, ténor

Né le 12 juin 1990 à Fribourg (Suisse).

À lʼâge de quinze ans, il commence le chant au conservatoire de Fribourg, intègre le Chœur Suisse des Jeunes, puis le chœur du collège St-Michel à Fribourg sous la direction de Philippe Savoy.

En 2009, il entre au chœur des XVI dirigé par André Ducret, est engagé à lʼOpéra de Fribourg en tant que choriste pour Barbe-Bleue d’Offenbach. Parallèlement, il intègre la classe préprofessionnelle de chant chez Nicolas Pernet et Marie-Françoise Schuwey, avant d’entrer à la Haute École des Arts de Zürich dans la classe de Scot Weir.

Continuer la lecture de « Philippe Jacquiard, ténor »