La Voile (F. Gili-Millera/N. Ruegg)

La Voile

Création de Ferran Gili-Millera et textes de Nicolas Ruegg pour le 90e anniversaire du choeur mixte La Récréation et le 80e anniversaire de L’Alouette de Bursins.

Concerts

  • Samedi 16 novembre 2019 au Théâtre de Marens, Nyon
  • Dimanche 17 novembre 2019 à la Salle Paderewski du Casino de Montbenon, Lausanne
  • Samedi 23 novembre 2019 au Temple de Morges
  • Dimanche 24 novembre 2019 au Temple de  Morges

Chœurs

L’Alouette, Bursins

La Récréation, Morges

L’Echo de la Risaz, choeur d’hommes de Grancy

Accompagnés par

Orchestre Amabilis, Lausanne

Direction

Ferran Gili-Millera

Récitant

Nicolas Ruegg

Ce projet est en cours d’élaboration par le comité d’organisation et peut donc subir des modifications qui seront communiquées ultérieurement. Merci de votre compréhension.

Suivez-nous sur Instagram !

Affiche-recherche-Musiciens

Si vous ne l’avez pas encore vu, notre orchestre adapte aussi sa communication : en plus de Facebook avec ses nombreuses fonctionnalités d’événements, Amabilis est désormais présent sur Instagram !

Merci à @mathieugili, le community manager et tromboniste qui s’en occupe !

Pour ceux qui aiment toujours le « fait maison », pas d’inquiétude, le site amabilis.ch reste bien vivant !

ECHO Magazine (01/11): article sur Diana Adamyan

Très bel article de Catherine Cattin dans l’ECHO Magazine, publication culturelle de Genève, à propos de notre amie Diana Adamyan, jeune violoniste arménienne dont nous vous parlions il y a quelques mois suite à sa première place au Concours Menuhin. L’idylle que vit Diana Adamyan avec la Suisse romande – lorsqu’elle n’étudie pas au Conservatoire de Munich ou qu’elle ne se produit pas en concert avec de grands noms – doit beaucoup à la détermination de Denise Bardel, pédagogue retraitée active de Ferney-Voltaire, ainsi qu’au flair et à l’organisation de notre cher président Yves Golay !

Les premières réponses tombent, toutes négatives. L’enfant est jugée trop jeune. Une formation musicale finit par répondre positivement à l’appel de la retraitée: c’est l’orchestre Amabilis à Lausanne.

« C’est après ce voyage que j’ai vraiment su que je voulais devenir violoniste professionnelle » remarque Diana Adamyan.

L’article peut être librement téléchargé au format PDF ci-dessous. Quant au reste de la publication et à l’abonnement à l’ECHO Magazine, c’est par ici.

Précédemment: